14 décembre 2012

Les seules prévisions utiles pour 2013

Mois de décembre oblige, tous les conseillers, analystes et gestionnaires y vont de leurs prévisions pour 2013. L'un dit que la Chine reprendra son envol, l'autre dit qu'il faut acheter de l'or parce que c'est la fin du monde et le troisième nous dit que parce qu'il y a moins de volume de transaction sur les grands indices, c'est signe que ça va baisser. Ces prévisions vides que l'on écoute sur les chaînes de télé et qu'on lit dans les journaux n'ont en fait aucune utilité car elles ne permettent pas de prendre des décisions vraiment concrètes en investissement. Ceci étant dit, j'ai décidé de vous présenter dans ce billet, les seules prévisions certaines de se produire en 2013 et comme c'est certain qu'elles vont se produire, il vous faut absolument les connaitre avant le début de l'année.

1) La bourse sera volatile

Basé sur ma forte expérience de vie de 27 ans et demi, je vous confirme que certaines journées seront marquées par de fortes hausses des cours boursiers alors que d'autres seront plutôt marquées par de fortes baisses. Vous passerez du rouge au vert puis au rouge et puis au vert et ainsi de suite. Parfois tout ça dans une seule journée. Je prévois que cette tendance d'alternance entre hausse et baisse  se poursuivra en 2013. Même le gouvernement américain n'y pourra rien. Aussi bien vous y faire!


2) Les médias et vos collègues vont vous suggérer de ne pas investir

Mon beau frère qui vend des autos a le feeling que l'économie ira mal? Pas le temps d'investir, attendons un peu.
Une guerre qui fait monter les prix du pétrole? Pas le temps d'investir, attendons un peu.
La Chine ralentit? Pas le temps d'investir, attendons un peu.
L'Europe en récession? Pas le temps d'investir, attendons un peu.
Tim Cook est plus straight que Steve Jobs? Pas le temps d'investir, attendons un peu.
La moyenne mobile 200 jours vient de croiser un fanion en résistance de tête-épaule? Vraiment pas le temps d'investir, attendons encore un peu.

Pendant que vous attendiez un peu, de 1802 à 2006, la bourse américaine a généré 8,3% de rendement annuel composé. Alors peu importe ce que Wall Street vous suggère, le meilleur moment pour investir était hier et le deuxième meilleur moment est lundi prochain à l'ouverture des marchés.


3) Les investisseurs seront irrationnels

Dollarama perd 5% en bourse parce que les bénéfices par actions n'ont cru que de 29% au dernier trimestre. Ross Stores perd 25% de sa valeur parce que le secteur des ventes au détail ralentit aux États-Unis. Apple perd 20% en bourse parce que les américains préfèrent payer de l'impôt cette année que l'an prochain... Vous le voyez, la bourse n'a absolument rien de rationnel. Un titre baisse? Quelle mauvaise entreprise! Un titre monte? Quelle bonne entreprise! Je prévois que cette tendance qu'ont les investisseurs à sur-pondérer les nouvelles à court terme et à sous-pondérer les nouvelles à long terme se poursuivra en 2013. Si vous changez votre perspective et faites tout simplement l'inverse, vous vous en sortirez bien au cours des prochaines décennies.


4) L'analyse fondamentale ne sera pas à la mode

Pourquoi étudier une entreprise pendant des semaines, des mois et des années lorsque l'école apprend aux gestionnaires que les marchés sont efficients et qu'il vaut mieux copier le marché? L'analyse fondamentale n'est pas sexy. L'analyse fondamentale n'est pas enseignée. L'analyse fondamentale demande trop de temps, trop de réflexions, trop de sagesse, trop de livres à lire et trop de patience pour la plupart des investisseurs. Et vous savez quoi? C'est parfait comme ça car l'investisseur-entrepreneur sérieux réalise d'énormes profits grâce à ces aberrations. L'investisseur-entrepreneur continuera de faire des profits en 2013 et le spéculateur irresponsable qui pense pouvoir faire ça lui même parce qu'il sait comment s'ouvrir un compte de courtage continuera d'y laisser sa chemise. Le manque de sérieux des uns devient la source de profits des autres au grand malheur du premier groupe.Quant aux institutionnels, ils se colleront au marché car la plupart ne savent faire que ça (c'est ce qu'on leur a enseigné).


5) Vous ferez des erreurs

La beauté dans tout ça est que l'humain possède une capacité d'adaptation qui n'a pas d'égal. Combinez cette capacité à la douleur de perdre de l'argent et vous obtenez le coup de pied au cul nécessaire pour faire passer votre rythme d'apprentissage de la bourse en deuxième vitesse. Je prévois en 2013 que je continuerai à faire des erreurs mirobolantes pour des raisons que j'ignore encore aujourd'hui. J'ai déjà hâte d'apprendre ces nouveaux enseignements que la bourse va m'apporter. Sans dire que vous devez célébrer vos erreurs, je dirais que vous ferez fort probablement vous aussi votre part d'erreurs d'investissement l'an prochain. Si vous adoptez la bonne attitude, vous en sortirez plus fort.

De toute façon, si vous n'avez jamais perdu beaucoup d'argent en bourse, vous ne savez probablement pas comment en gagner non plus. Pessimiste me direz-vous? Pas vraiment! Les erreurs font partie de la vie et elles vous obligent à vous améliorer.

13 commentaires:

Sam2 a dit…

Je me demande à quel âge on arrête de compter les demi-années et qu'on commence simplement à dire j'ai 27 ans. :p

Pierre-Olivier Langevin a dit…

À 27 ans, t'as un peu d'expérience. À 27 ans et demie, t'en a beaucoup plus non? ;-)

Sam2 a dit…

Je sais pas je suis pas encore rendu là, j,ai seulement 23 ans et 11,33 douzième.

Frédéric Vose a dit…

Excellent article que j'ai pris beaucoup de plaisirs à lire. Merci et au plaisir de vous lire.

Alexandre Poulin a dit…

Entièrement d'accord, toujours plaisant de lire un article de cette qualité. Moi, je n'ai pas investi en 2012 car c'est la fin du monde dans 4 jours ;)

Sincères salutations

Sovanna Sek a dit…

Bonsoir,

Je constate en cette fin d'année que les professionnels de la finance retrouvent de l'optimisme. Cependant, il est dicté par l'évolution positive des marchés. Pour ma part, je reste sur mes gardes car cela pourrait ressembler à un "bull trap". Attention !! Je ne suis pas forcément pessimisme mais réaliste.
En France, le marché de l'immobilier est à surveiller car il représente 20 % du PIB d'après l'IEIF (Institut de l'Epargne Immobilière et Foncière).

Enfin, je suis tout à fait d'accord sur les propos de la fin de ton article. En effet, apprendre de ses échecs doit nous rend plus fort.

Cordialement.

Pierre-Olivier Langevin a dit…

@Alexandre: Alors dans ce cas, prépare-toi à acheter le 22! ;)

@Sovanna: Je pense que toutes ces thèses macro sont surfaites. À long terme, il faut choisir les meilleures entreprises de notre cercle de compétences et arrêter d'essayer de synchroniser le marché.

Penetrator a dit…

Moi je prévois que Apple va pogner les 750$ au minimum en 2012. Pis que Oracle va pogner les 36$. Pis que Ruger va aller chercher les 60$.

VOILÀ TROIS PRÉVISIONS CONCRÈTES DE PENETRATOR.

RÉSULTATS NON GARANTIS MAIS POSSIBLES.

Pierre-Olivier Langevin a dit…

@Penetrator

T'as pas peur que de nouvelles lois viennent restreindre l'achat d'armes à feu aux USA?
Pour Apple, 750$ en 2012, disons qu'il ne te reste pas beaucoup de temps pour avoir raison...

Penetrator a dit…

Je me gourrai. Il s'agissait en fait de 2013 et non de 2012. Aussi pour les lois américaines, j'ai l'impression que s'il y en a, ce sera difficile à faire passer et ça ne touchera que les armes automatiques car l'accès aux armes est le second amendement de la constitution.

Un peu comme si le PQ renierait la souveraineté genre.

Mauvais exemple peut-être.

Pierre-Olivier Langevin a dit…

On parle quand même qu'une classe de fusil serait bannie. J'ignore quel est le revenue mix mais s'ils vendent beaucoup d'armes semi-auto, ça va leur faire mal!

daniel PORTE a dit…

Bonjour, et très bonnes fêtes,
Très bon article, toujours agréable á lire. Durant les fêtes de noël,
Je me suis promené dans les grands lieux de notre capitale Paris.
J’ai vu beaucoup de touristes avec un Iphone notamment des chinois.
Ce qui m’a poussé à vendre en partie RFP (Resolute Forest Products Inc.)
Qui a beaucoup monté récemment je les ai échangé contre des AAPL
Qui devient très très intéressant, marge très importante, mais qui devrait baisser,
Du à l’augmentation de la paie des ouvriers chinois,
et de la complexité du montage des nouveaux iPad mini & IPhone 5.
J’ai aussi profité de la baisse du titre SWHC Smith & Wesson Holding Corporation
Pour en acquérir, bien que je ne sois pas très à l’aise avec ma conscience après coup.

Donc j’investi car optimiste de nature.
Au XXème siècle avec la crise de 1929, 2 guerres mondiales 2 chocs pétroliers dans les années 76 et d’autres accidents de parcours les indices ont fortement progressé

daniel PORTE a dit…

Robert A. Iger
Chairman and Chief Executive Officer of Walt Disney Company.sell shares of DIS and buy AAPL

http://www.gurufocus.com/InsiderBuy.php?insider=IGER+ROBERT+A